Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site
AccueilCommunicationBlogLa blockchain décryptée
Innovation / Start-up Fiscalité / Finance / Comptabilité Back

La blockchain décryptée

Comments ()

Technologie des registres distribués (TRD), bitcoin, cryptomonnaies, chaînes de blocs ou blockchain, jetons numériques: tous ces termes un peu obscurs font régulièrement la une des médias sans que le lecteur sache réellement de quoi l'on parle. Seuls de rares initiés maîtrisent ce domaine naissant qui ouvre pourtant de réelles perspectives, notamment pour le financement des entreprises.

Pour rendre cette matière accessible au plus grand nombre, et surtout aux entrepreneurs qui en méconnaissent encore les contours et les promesses, la Chambre vaudoise du commerce et de l'industrie (CVCI) vient de publier la brochure «Les perspectives de la technologie des registres distribués et de la blockchain pour le  financement des entreprises». Dans ce document de 32 pages, des avocats spécialisés dans la finance numérique et des experts du domaine montrent le potentiel de cette technologie et combien celle-ci peut être utile à l'économie réelle. La TRD est intéressante dans le sens où elle permet de simplifier et d'automatiser un certain nombre de processus actuellement lourds et onéreux pour le financement des PME, comme l'entrée en Bourse ou encore l'acquisition d'actions.

Les auteurs expliquent par chapitres les types de blockchains et de jetons numériques et, surtout, en quoi la TRD est pertinente pour le marché des capitaux et comment elle peut aider à financer des entreprises. Certains spécialistes estiment que cette technologie combine la flexibilité et la rapidité des levées de fonds alternatives à la sécurité juridique et à la transparence des instruments traditionnels du marché des capitaux. Pour l'un des contributeurs, il est même possible d'imaginer que la technologie, si elle est correctement déployée, permettra d'assurer un meilleur fonctionnement des marchés financiers, un transfert plus fluide de l'épargne des ménages vers l'économie réelle, de meilleures perspectives pour les entreprises suisses et – de manière générale – pour l'économie et la prospérité de notre pays.

L’industrie financière s'intéresse de près à la blockchain. Beaucoup d’entreprises et d’organisations non gouvernementales, dont un grand nombre se trouvent dans l’Arc lémanique, se sont lancées dans le développement de cette technologie pour permettre aux entreprises d'accéder plus aisément aux marchés des capitaux. Plusieurs d'entre elles ont d'ailleurs participé à la rédaction de cette brochure. Le déploiement de cette technologie constitue à n'en pas douter un atout supplémentaire pour notre place financière et un plus indéniable pour les entreprises innovantes de la région.

La crise sanitaire a ébranlé les marchés financiers ce printemps. Les Bourses, ont chuté en mars, avant de se reprendre peu à peu pour atteindre aujourd'hui les niveaux de la fin de 2019. Le bitcoin a chuté encore plus fortement, alors qu'on lui attribuait le statut de «valeur refuge». Mais il est vite remonté. Les cryptomonnaies n'ont donc pas dit leur dernier mot. Cette étude, rédigée au milieu de la crise sanitaire, tombe à point nommé pour mettre en évidence les développements de la TRD à l'heure où la santé financière des entreprises est durement impactée. Les collectivités publiques ont soutenu l’économie du pays au moyen de prêts. Ces solutions sont toutefois provisoires, et des opérations de financement devront être menées. Dans ce contexte, la TRD aura sans nul doute un rôle à jouer.

Written by:

Julien Guex

Secrétaire général de la FIT

Be the First to Comment
Post a comment:

Last name, First Name are required!

Valid email is required!

Valid email is required!

Comment is required!

Contact

Fanny Oberson Gross

Responsable Communication