Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site
AccueilPolitiqueThèmesInnovationSwissto12 explore le potentiel du Térahertz
Innovation / Start-up Retour

Swissto12 explore le potentiel du Térahertz

    
Swissto12 est un projet des deux chercheurs de l'EPFL, Alessandro Macor et Emile de Rijk; il porte sur des nouvelles technologies de transmission recourant aux térahertz, la bande de fréquence la moins employée sur l’ensemble du spectre électromagnétique. Cette jeune start-up, soutenue par la Fondation pour l'Innovation Technologique (FIT), ambitionne de générer 10 millions de chiffre d’affaires et employer jusqu’à 30 collaborateurs en 2015. Pour en savoir plus, nous avons posé quelques questions à Alessandro Macor, responsable de la R&D et cofondateur de SWISSto12. Présentez-nous SWISSto 12
SWISSto12 est un entreprise spin off de l’EPFL créée en 2011, qui fournit des composants de transmission de signaux Térahertz (THz). Les THz sont des signaux dont les fréquences sont à cheval entre le monde de l’électronique (ondes radio, micro-ondes) et de la lumière (infra-rouges, lasers). La singularité des THz s’exprime autant au niveau des défis technologiques à relever pour son exploitation que des possibilités uniques qu’il est en mesure d’offrir. La ligne des produits SWISSto12 se repose sur des techniques de fabrication brevetées par l’EPFL, et pour lesquelles nous possédons des licences d’exploitation exclusives.
SWISSto12 se profile comme un fournisseur de composants et de sous-systèmes liés à la transmission de ces signaux THz. Nos clients sont donc des assembleurs et intégrateurs, qui élaborent des applications intégrant la technologie du THz. Le premier client industriel pour lequel nous avons livré des prototypes est une multinationale spécialisée dans les applications de résonance magnétique. Votre entreprise est soutenue par la FIT, en quoi ce soutien vous est utile?
L’entreprise repose à ce jour sur une petite équipe de quatre personnes. Le prêt de la FIT devrait nous permettre  de relever notre principal défi qui est d'industrialiser notre production. Actuellement, cette production est encore artisanale, les sous-composants (chaque produit contient plusieurs milliers de pièces) des produits vendus par SWISSto12 sont assemblés chez SWISSto12 à la main avant d’être contrôlés et livrés aux clients. L’entreprise, est donc en train de se doter de solutions techniques innovantes pour mettre en place une méthode de production, fiable et applicable à l’échelle industrielle, ceci afin de valoriser l’IP sur laquelle repose notre activité. Quel sont vos sous-traitants?
Nos sous-traitants sont des entreprises suisses, spécialistes de la micro mécanique et l’horlogerie. Quelle sont les applications possibles des THz ?
Les technologies issues des THz connaissent actuellement un très fort développement. Cette technologie a le potentiel pour avoir un impact majeur dans plusieurs secteurs industriels comme ont pu le faire l'électronique dans les années septante et l'optique dans les années huitante. De nombreuses applications THz se profilent à ce jour dans les domaines aussi variés que l’inspection industrielle, la sécurité dans les aéroports, l’analyse (solides, liquides et gaz), le médical ou encore les télécoms. Comment les entreprises vaudoises peuvent-elles se familiariser avec le potentiel des THZ ?
La formation continue de l'Unil et l'EPFL organise 3 jours de cours et d'échanges consacrés au potentiel industriel du THz. Cette formation aura lieu du 11 au 13 février 2013 avec l'intervention de plusieurs spécialistes venus du monde entier. Ce cours est une opportunité unique pour échanger avec des spécialistes du domaine et avoir un aperçu des applications industrielles potentielles des THZ. Julien Guex
(Pour LeJournal CVCI n° 32 - octobre 2012) www.swissto12.ch
Contact

Julien Guex

Sous-directeur, responsable du dossier "Innovation"