Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site
AccueilPolitiqueThèmesFormationEngagement des partenaires sociaux pour l'appui aux apprentis vaudois
Formation Retour

Engagement des partenaires sociaux pour l'appui aux apprentis vaudois

    
L’an dernier, plus de 16% des apprentis vaudois ont échoué leurs examens finaux. Ce taux d'échec, élevé en comparaison intercantonale, est péjoré par une quinzaine de professions où le taux d’échec dépasse régulièrement les 25%.   La députée Mireille Aubert,  s’inquiétant des raisons et des conséquences d’un taux d’échec dépassant les 30% dans certaines professions,  a récemment demandé au Conseil d’Etat des explications sur cette question. La réponse du gouvernement vient d’être rendue publique.  L’analyse des résultats au niveau suisse montre que, dans l’ensemble, les cantons suisses alémaniques ont de meilleurs résultats que les romands. Néanmoins, la majorité des quinze professions concernées présentent des taux d’échecs élevés dans plusieurs cantons. Douze formations sur quinze concernent les métiers du bâtiment et de la construction. Dans la plupart de ces métiers, c'est la note de l’examen pratique qui est la cause de la majorité des échecs aux examens de CFC.  Une des pistes évoquées par le Conseil d'Etat pour tenter de diminuer ces taux d'échec consiste à renforcer de l'encadrement des apprentis. La loi vaudoise sur la formation professionnelle a, en effet, institué les conseillers aux apprentis qui peuvent venir en aide aux apprentis confrontés à des problèmes personnels ou en situation d’échec. Ils collaborent avec les commissaires professionnels. Les intervenants socio-pédagogiques apportent également un encadrement à l’apprenti en difficulté et des cours d’appui scolaires adaptés à des besoins spécifiques "AppApp" sont proposés aux apprentis afin de les aider à réussir leur formation.
Les principaux partenaires du monde professionnelle vaudois conscients de l'importance des mesures d'accompagnement et d'appuis des apprentis ont décidé de se regrouper au sein du groupement pour l'apprentissage (GPA)  pour prendre à bras le corps cette problématique. La Chambre vaudoise du commerce et de l’industrie (CVCI) La Fédération patronale vaudoise (FPV) et la Fédération vaudoise des entrepreneurs (FVE) sont à l’initiative de la constitution du GPA. Les membres fondateurs ont été rejoints en mai 2014 par les organisations suivantes : ORTra santé social Vaud et l’Union syndicale vaudoise. le GPA souhaite apporter des mesures d’appui à de jeunes gens en formation initiale dans le but de leur permettre d’accéder au marché de l’emploi. Il s’agit avant tout d’éviter une rupture du parcours de formation et un risque d’exclusion et de marginalisation. Le projet doit permettre à des jeunes en situation sociale et scolaire difficile de ne pas lâcher prise dans leur parcours personnel, de façon à préserver leur employabilité.
Julien Guex
(Pour LeJournal CVCI n° 51 - juin 2014)
Contact

Julien Guex

Sous-directeur, responsable du dossier "Formation"