Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site
AccueilCommunicationToutes les actualitésOui à la vignette à 100 francs
Logement / Infrastructures Retour

Oui à la vignette à 100 francs

    
Qui n'a jamais pesté contre l'engorgement du trafic, coincé dans un bouchon sur l'autoroute Genève-Villeneuve ? Les embouteillages sont quotidiens sur les contournements de Lausanne et Genève, entre Vevey et Lausanne, entre Lausanne et Genève, entre Yverdon-les-Bains et Lausanne. Le réseau des routes nationales n'a pas suivi l'évolution démographique lémanique ni l'accroissement de la mobilité des Suisses. Rester les bras croisés en attendant que la situation s'améliore n'est plus possible.
Un début de solution est désormais proposé : la reprise de quelque 376 kilomètres de routes cantonales par la Confédération. Ce transfert permettra de réaliser des routes d'évitement autour de nombreuses communes. Il sera financé par une hausse du prix de la vignette à 100 francs, contre 40 francs actuellement, objet sur lequel nous votons le 24 novembre prochain.
Un oui clair s'impose ! Tout d'abord, l'intégralité des recettes supplémentaires récoltées - de l'ordre de 270 millions de francs - ira à la route. Cette étape constitue ensuite un préalable à  l’adaptation urgente et indispensable du plan directeur autoroutier national. Un plan dans lequel doit être intégré le grand contournement de Morges. Ce projet est aujourd'hui sur les rails, mais tout reste incertain puisque son financement n'est pas garanti. Un refus de l'augmentation du prix de la vignette ne ferait que repousser ce chantier, si ce n'est le compromettre. Car la caisse routière est désormais presque vide.
L'attentisme n'est plus tenable ! La population, mais aussi les entreprises, ont besoin de pouvoir se déplacer de manière efficace et sûre. Le temps perdu dans les bouchons ne nous vaut pas que du stress et de l'irritation, il engendre des coûts chiffrés à 1,5 milliard de francs par an par la Confédération. Livraisons et travaux retardés, employés bloqués sur des jonctions saturées, accidents, consommation accrue de carburant, ces désagréments ne sont financièrement pas indolores.
Le canton de Vaud a connu un puissant essor au cours des dix dernières années. La population a crû de plus de 100'000 habitants, des dizaines de milliers d'emplois ont été créés. Nous vivons dans une région dynamique et attractive, où les hautes écoles parmi les plus réputées côtoient un tissu très dense d'entreprises performantes. Une région où les jeunes ont l'embarras du choix au moment de définir leur orientation professionnelle. Une région où il fait bon vivre. Mais il faut maintenant accompagner cette croissance avec les infrastructures. Cela se fait dans les transports publics, cela doit aussi se faire pour la route.
La CVCI, comme toutes les grandes organisations économiques lémaniques ainsi que de nombreux représentants politiques de tous bords, s'engagent pour un oui de raison à la vignette à 100 francs. Il s'agit là d'un premier pas vers la création rapide d'un véritable fonds routier, qui permettra d'empoigner, enfin, les problèmes d'engorgement du trafic. Philipe Gumy
(Pour LeJournal CVCI n° 42 - septembre 2013)

Newsletter

Contact

Fanny Oberson Gross

Responsable Communication