Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site
AccueilCommunicationToutes les actualitésLa stratégie énergétique 2050 fait fausse route
Communiqué de presse Energie / Climat Retour

La stratégie énergétique 2050 fait fausse route

    
La stratégie énergétique 2050 du Conseil fédéral doit être fondamentalement revue. La CVCI demande que le projet de transition énergétique, dont la consultation se termine le 31 janvier, fasse une priorité de la sécurité de l'approvisionnement en électricité à un prix économiquement raisonnable. Pour autant que la sécurité de l'approvisionnement en électricité à un prix soutenable soit garantie, la CVCI n'est pas opposée à l'abandon progressif du nucléaire. Telle qu'elle nous est présentée, la stratégie énergétique 2050 ne répond toutefois pas à cette double exigence. Elle s'appuie sur des scénarios trop optimistes d'économies d'énergie et de développement du renouvelable. Si ces prévisions ne devaient pas se réaliser, notre place industrielle serait en danger. La stratégie énergétique 2050 doit prévoir des moyens de substitutions réalistes et concrets aux centrales nucléaires. La construction rapide de centrales à gaz rentables doit à ce titre être privilégiée, parallèlement au renouvelable. Le développement de ces deux sources de production d'électricité sera nécessaire si l'on veut abandonner l'atome. Sur le fond, la CVCI conteste par ailleurs la manière de procéder retenue par le Conseil fédéral en matière de fiscalité écologique. Cette réforme aurait dû être soumise à consultation en même temps que le premier paquet de mesures. Il n'est pas acceptable de présenter les objectifs à atteindre, puis seulement dans un deuxième temps les implications financières.

Newsletter

Contact

Fanny Oberson Gross

Responsable Communication