Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site
AccueilCommunicationCommuniqués de pressePIB vaudois: résistant dans un environnement défavorable
Communiqué de presse Conjoncture / Veille générale / Politique / Economie / Emploi Retour

PIB vaudois: résistant dans un environnement défavorable

    

Les dernières prévisions de croissance de l’économie vaudoise témoignent de sa résistance. Malgré un environnement globalement défavorable, la croissance du produit intérieur brut (PIB) cantonal devrait s’inscrire cette année à 0,9%, selon les dernières valeurs calculées par le CREA et publiées par la BCV, l’Etat de Vaud et la CVCI. Pour 2016, un redémarrage progressif est attendu, avec une croissance remontant à 1,5%. Ces prévisions sont à considérer avec prudence, les incertitudes et les facteurs de risque étant nombreux.

Lausanne, le 13 octobre 2015 – Neuf mois après l’abandon par la Banque nationale suisse (BNS) du cours plancher de 1,20 franc pour 1 euro, le 15 janvier 2015, le scénario d’une conjoncture vaudoise qui subit un fort ralentissement de sa croissance cette année mais échappe à une récession semble se confirmer. Par rapport aux valeurs publiées en juillet (+1,0% en 2015 et +1,6% en 2016), les prévisions n’ont été que très légèrement adaptées, de  0,1 point de pour cent pour cette année et l’an prochain. L’économie du canton affiche ainsi un rythme de croissance solide en regard de l’appréciation marquée du franc, d’un affaiblissement de la dynamique dans les économies émergentes au premier semestre et d’une reprise encore lente dans l’Union européenne. Cependant, la situation s’est quelque peu détendue. Après la fin des remous liés à la situation de la Grèce durant l’été, l’euro s’est légèrement apprécié, remontant en septembre vers 1,10 franc. L’économie helvétique dans son ensemble s’est aussi montrée résistante au premier semestre. Autres facteurs positifs: le climat conjoncturel reste favorable aux Etats-Unis, tandis qu’il devrait s’améliorer progressivement dans la zone euro. Grâce à cela, un raffermissement de la croissance est attendu l’an prochain dans le canton et en Suisse. Tous deux devraient croître à des rythmes similaires, le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) prévoyant pour l’ensemble de l’économie helvétique une hausse du PIB de 0,9% cette année et de 1,5% l’an prochain. Cependant, les incertitudes et les facteurs de risque restent nombreux. L’évolution du cours du franc est toujours incertaine, la situation des économies émergentes est fragile, des problèmes structurels sont toujours présents dans la zone euro et les foyers de tensions géopolitiques sont nombreux. Au niveau des branches, la plupart devraient connaître des hausses modérées (entre +0,5% et +2%) ou marquées (au-delà de +2%) de leur valeur ajoutée cette année et l’an prochain. Les perspectives restent ainsi favorables dans le secteur public et parapublic, l’industrie alimentaire, la chimie-pharma, les services financiers, la construction, les activités immobilières et les services aux entreprises. Par contre, la situation pourrait se dégrader dans l’industrie des machines, un repli marqué ( 2% et plus) succédant en 2016 à une croissance modérée en 2015. L’hôtellerie-restauration devrait connaître une situation tendue en 2015 et 2016, avec un repli modéré de la valeur ajoutée (entre  0,5% et  2%). Dans les transports et communications, une stagnation (entre  0,5% et +0,5%) est attendue cette année et l’an prochain. A l’inverse, la situation pourrait se stabiliser l’an prochain dans le commerce, après un repli marqué de la valeur ajoutée en 2015. Quatre publications par an
Le PIB est un indicateur essentiel pour évaluer le dynamisme d’une économie. Le PIB vaudois est publié depuis 2009. Pour garantir un calcul rigoureux et transparent, la BCV, l’Etat de Vaud, représenté par le Service de la promotion économique et du commerce et Statistique Vaud, ainsi que la CVCI, ont mandaté l’Institut CREA de macroéconomie appliquée de la Faculté des HEC de l’Université de Lausanne. La méthodologie du CREA intègre notamment les estimations des PIB cantonaux publiées par l’Office fédéral de la statistique et, depuis l’automne 2014, le nouveau système de comptabilité nationale, SEC 2010. 

Depuis 2011, le PIB vaudois est publié quatre fois par an. Responsables de l’économie privée et décideurs politiques disposent ainsi en tout temps de données et de prévisions à jour, afin de pouvoir mieux préparer leurs décisions et piloter leurs projets. Plus d'informations: conjoncturevaudoise.ch/pib-vaudois/previsions

Contacts :

Chambre vaudoise du commerce et de l’industrie (CVCI) :
Patrick Zurn, responsable des enquêtes conjoncturelles
T: +41 21 613 36 83
patrick.zurn(at)cvci.ch
BCV, Observatoire BCV de l’économie vaudoise :
Jean-Pascal Baechler, conseiller économique
T: +41 21 212 22 51
jean-pascal.baechler(at)bcv.ch
Etat de Vaud, Service de la promotion économique et du commerce :
Lionel Eperon, chef de service
T: +41 21 316 63 98
lionel.eperon(at)vd.ch   
Etat de Vaud, Statistique Vaud :
Marc Martin, chef de section de recherche, économiste
T: +41 21 316 29 71
marc-jean.martin(at)vd.ch  
CREA – Institut de macroéconomie appliquée :
Claudio Sfreddo, chef de projet (pour la méthodologie)
T: +41 78 880 91 95
claudio.sfreddo(at)unil.ch 
 

Newsletter

Contact

Fanny Oberson Gross

Responsable Communication