Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site
AccueilCommunicationBlogL'éolien trouve un nouveau souffle
Retour

L'éolien trouve un nouveau souffle

Commentaires ()

Bloqués par des années de procédures et menacés d'enlisement, des projets d'éoliennes refont gentiment surface en Suisse romande. La Confédération entend faciliter de telles implantations à travers une procédure accélérée. Il était temps.  

Le vent serait-il en train de tourner en faveur de l'énergie éolienne? Des décisions récentes du Tribunal fédéral laissent entrevoir que ces projets, mal aimés et souvent combattus avec une grande détermination par les défenseurs du paysage, trouvent peu à peu grâce auprès de la population et des instances judiciaires. Les risques de pénurie et de blackout évoqués depuis plusieurs mois tant par les spécialistes de l'énergie que par les milieux politiques, semblent ouvrir les yeux sur la nécessité de diversifier notre approvisionnement en électricité. 

Les premiers coups de pioche en vue de la construction du projet de parc éolien de Sainte-Croix, précurseur sur sol vaudois, ont été donnés l'automne dernier. Les turbines avaient été mises à mal par vingt ans de procédures, jusqu'aux derniers recours au Tribunal fédéral (TF), rejetés le printemps de l'année dernière. Les promoteurs visent une production annuelle de 22 millions de kilowattheures, soit l'équivalent de la consommation électrique annuelle de la commune de Sainte-Croix. 

Plus récemment encore, le TF a validé le Plan partiel d’affectation du parc éolien Sur Grati, prévu dans les environs de Vallorbe. Six éoliennes mesurant jusqu’à 210 mètres y sont attendues, pour alimenter l’équivalent de 11’000 ménages. Dans ses considérants, notre instance suprême invoque notamment la Stratégie énergétique 2050 de la Confédération, qui considère que le développement des parcs éoliens l’emporte sur tout autre intérêt.  

Mix énergétique indispensable 

Ces premiers pas sont encourageants, dans la mesure où l'éolien ne va certes pas couvrir tous nos besoins futurs, mais il constituera assurément l'une des énergies contribuant, à son échelle, à garantir notre approvisionnement énergétique, en particulier à la fin de l'hiver. Il faut rappeler que notre voisin autrichien, dont la topographie n'est pas si différente de celle de la Suisse, compte plus de… 1300 éoliennes. Selon SuisseEole, l’Autriche est le pays qui génère le plus de courant éolien en Europe. Le 13 mai 2021, les éoliennes autrichiennes ont ainsi produit 73,3 millions de kilowattheures (kWh) d’électricité éolienne, soit 50,5 pourcent de la consommation d’électricité totale en Autriche. Il s’agit de la moitié de la production annuelle des éoliennes en Suisse. Un exemple qui fait réfléchir. 

C'est une évidence: seul un mix énergétique fort – hydroélectricité, solaire, éolien, biomasse, etc. - doit permettre de nous émanciper du nucléaire lorsque nos centrales seront à fin de vie. La Confédération s'est - enfin, pourrait-on dire - saisie de cette problématique en présentant, en février dernier, un projet visant à accélérer la réalisation des grandes installations éoliennes et hydroélectriques. Une procédure d'approbation unique devrait être introduite à cet effet, qui fera gagner un temps précieux. 

Dans la foulée, Berne serait bien inspirée de relancer les négociations sur un accord bilatéral dans le domaine de l'électricité avec Bruxelles. Un tel accord permettrait à notre pays d'avoir accès au marché européen et éviterait de… hautes tensions. 

Photo: AdobeStock 

Écrit par :

Jean-François Krähenbühl

Chargé de communication

Soyez le premier à commenter
Publier un commentaire :

Le nom et le prénom sont obligatoires!

Un email est requis!

Un email valide est requis!

Le commentaire est obligatoire!

Contact

Fanny Oberson Gross

Responsable Communication