Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site

Le monde du sport réseaute depuis Lausanne

ThinkSport est une nouvelle plateforme de réseautage «B2B» qui tend à favoriser l'émergence de partenariats et de projets novateurs dans le domaine du sport et des activités physiques. 

Le fameux «cluster du sport», dont le canton de Vaud rêvait depuis des années au vu de la concentration d'institutions sportives établies sur son sol, a désormais un nom : ThinkSport. Sa directrice, Anna Hellman, dirige depuis une année cette plateforme réunissant des organisations sportives internationales, des entreprises, des institutions académiques, du secteur public, des organisations internationales et des ONG dans le but de mettre talent et innovation au service du sport. «Les gens pensaient qu'un tel réseau existait depuis longtemps et que c'était quelque chose de normal», relève-t-elle. C'est dire la pertinence qu'il y avait à le mettre sur pied.

«ThinkSport ambitionne de valoriser toute l'expertise et la connaissance qu'on peut trouver dans le sport et les activités physiques dans la région», poursuit sa directrice, qui a travaillé plusieurs années dans l'univers des fédérations sportives. Ce réseau est financé par ses fondateurs, soit la ville de Lausanne, le canton, la Confédération et le Comité International Olympique. Trois personnes composent l'équipe autour de laquelle gravite une poignée d'indépendants, pour la communication et la stratégie notamment. 

ThinkSport se veut en premier lieu un guichet unique où sont guidés celles et ceux qui cherchent des réponses dans la vaste constellation du sport et joue un rôle essentiel de facilitateur. «Notre expertise consiste à savoir un maximum de tout ce qu'on peut trouver dans ce domaine, poursuit Anna Hellman. Nous passons beaucoup de temps dans les institutions sportives, les labos et les start-up pour comprendre ce qu'ils font et comment nous pouvons communiquer ces infos dans les quatre autres secteurs de notre écosystème», à savoir la formation, le business, le secteur public et les organisations internationales. Ainsi, ThinkSport assiste la promotion de l’innovation et la création de nouvelles synergies dans le domaine du sport.

Vaste base de données

La plateforme, sise dans la Maison du Sport International à Vidy, tient également à jour un calendrier qui répertorie toutes les réunions, conférences et autres conventions en lien avec le sport dans la région. Ce printemps, ThinkSport a ajouté une corde supplémentaire à son arc : une base de données qui contient les coordonnées et la description d’organisations sportives, d’instituts de recherche et de développement, d’instituts de formation, d’entreprises, d’instituts de santé, du secteur public, d’organisations internationales et d’ONG, tous membres potentiels du réseau ThinkSport. «Dans le domaine de l'éducation, nous travaillons avec nos neuf partenaires initiaux (EPFL, UNIL, IMD, ECAL, CHUV, AISTS, EHL, HEIG-VD et HESAV) qui disposent tous d'une grande expertise. De même que nous regroupons tous les postes ouverts dans le sport en Suisse, nous recensons également toutes les formations dispensées par nos partenaires académiques pour les diffuser à l'extérieur.»

Toutes ces précieuses informations sont gratuites et accessibles via le site de ThinkSport, qui souhaitait tout d'abord se faire connaître et montrer son savoir-faire. Dès le 1er janvier prochain, le réseau va mettre en place une structure de membres payants (standard et premium), qui proposera à ceux-ci un certain nombre de produits et de services supplémentaires, comme l'accès au réseau professionnel, l'enregistrement et la valorisation dans la base de données et l'utilisation du label ThinkSport dans la communication.

«Nous souhaitons également développer des partenariats, explique Stephane Mottaz, responsable marketing. C'est une bonne chose d'avoir un équilibre entre le financement de nos fondateurs et des ressources externes. Cela nous permettra de développer d'autres types d'activités, notamment dans l'événementiel.» Dans ce registre, la plateforme vise à se lier à des partenaires qui offrent un contenu et une crédibilité autour du sport et des activités physiques. ThinkSport a déjà été approché par l'UNIL dans le cadre de la manifestation Sport Future pour lui apporter ses connaissances.

Les prochains Jeux Olympiques de la Jeunesse à Lausanne, en 2020, sont évidemment vus d'un bon œil par le réseau qui entend jouer son rôle de facilitateur en cas de demande des organisateurs. 

Jean-François Krähenbühl www.thinksport.org 

Publicité