Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site

Politique sociale

Ces dernières années les cotisations salariales ont augmenté dans le canton de Vaud pour financer un filet social déjà très dense (aides au logement, subsides LAMal, PC familles, etc.) en comparaison intercantonale. Notre canton dispose en outre d'une fiscalité favorable pour les familles à bas revenus. La CVCI estime qu'il convient désormais d'éviter toute extension des prestations, en particulier celles qui sont financées par des cotisations salariales.
 


Le verdict est tombé dimanche en début d'après-midi: l'initiative populaire «Pour le remboursement des soins dentaires» a été rejetée par 57,57% des votants. Ce résultat clair montre que la population vaudoise n'entend pas financer, au nom de la solidarité, un domaine qui relève avant tout...
Trouver une place de crèche en Suisse romande s'apparente à un parcours du combattant pour les parents. Selon une enquête récente menée par «Le Matin dimanche» auprès d’une quinzaine de municipalités de ce côté-ci de la Sarine, il faut compter près de sept mois d’attente en moyenne avant de...
Communiqué de presse - Un Comité rassemblant PLR, UDC, Vert’libéraux, organisations économiques et médecins-dentistes vaudois dit NON à une assurance chère et trompeuse ! Le Comité « Non à une assurance dentaire obligatoire vaudoise », qui rassemble une large coalition, a lancé ce matin sa...
Le Grand Conseil a tranché dans le vif à la fin du mois dernier, à l'issue d'un long débat houleux: les Vaudois voteront sur l'initiative de l'extrême gauche instaurant une assurance obligatoire pour les soins dentaires de base, sans contre-projet. Le scrutin aura lieu le 4 mars 2018. Les...
L’échec en votation fédérale du paquet de réformes Prévoyance vieillesse 2020 (PV2020) est une déception, mais pas une surprise. Au fur et à mesure que la campagne avançait, l’addition des oppositions est montée en puissance. Comme souvent, un projet qui tentait de concilier de nombreux...
L'AVS et le 2e pilier ont besoin d'être adaptés aux nouvelles réalités. Et cela rapidement. Les nouvelles réalités? L'allongement de l'espérance de vie - plus de 80 ans aujourd'hui pour les hommes et les femmes - ainsi que des rendements financiers faibles, en raison des taux d'intérêt très...
La réforme de notre système de retraite constitue une urgence financière. Depuis 2014, les recettes ne couvrent plus les dépenses, dans l'AVS, ce qui signifie que les rentes ne sont plus garanties à long terme. Dans le 2e pilier, les salariés versent annuellement au moins 600 millions de...