Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site

L’économie vaudoise en plein essor malgré des incertitudes croissantes

Communiqué de presse – L’économie vaudoise bénéficie d’une forte croissance, grâce notamment à une évolution conjoncturelle mondiale toujours favorable. Les derniers indicateurs publiés ce jour par la Commission Conjoncture vaudoise laissent entrevoir - malgré des disparités - une amélioration de la marche des affaires en 2018 dans la plupart des branches. En ce qui concerne les perspectives, les entrepreneurs vaudois sont globalement optimistes pour les prochains mois.

Malgré un léger fléchissement de la croissance mondiale - imputable notamment à la zone euro - et une légère révision à la baisse des prévisions pour 2019, le contexte conjoncturel global reste dynamique. Bien que moins bien synchronisée qu’en 2017, la croissance est toujours relativement bien répartie dans les différentes régions du globe et les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine n’ont pour l’heure que peu d’effets sur l’économie mondiale. Quant au franc suisse, même s’il a quelque peu renchéri au cours des derniers trimestres, il est moins surévalué que ces dernières années. Ainsi, l’économie vaudoise bénéficie d’une situation relativement favorable pour ses branches exportatrices et de la bonne santé des entreprises actives sur le marché intérieur.

Situation favorable dans les services et la construction

La marche des affaires évolue toujours favorablement en 2018 pour les entreprises du secteur des services - et ce, pour l’ensemble des branches - grâce notamment à une évolution à la hausse de la demande. La majorité des répondants (90%) jugent leur marche des affaires bonne ou satisfaisante, malgré une situation bénéficiaire mitigée. Par ailleurs, un manque de main-d’oeuvre se fait sentir en particulier dans les branches des activités informatiques, des services aux entreprises ainsi que des domaines liés aux transports, à l’information et à la communication.

La construction connaît pour sa part une embellie. La marche des affaires évolue positivement pour atteindre 19 points en octobre 2018, soit 6 points de plus par rapport à l’année précédente à la même période, selon la dernière publication sectorielle de la Commission Conjoncture vaudoise. Les demandes de permis de construire s’inscrivant toujours à un niveau élevé, les carnets de commandes sont bien remplis, aussi bien dans le gros oeuvre que dans le second oeuvre. Les entrepreneurs du canton restent toutefois prudents concernant l’évolution attendue pour les prochains mois et le faible niveau des prix devrait continuer à peser sur la situation bénéficiaire.

Nette amélioration dans l’industrie

Stimulée par des niveaux d’exportations records, la situation s’est nettement améliorée pour les industriels vaudois au cours des douze derniers mois. Par rapport aux carnets de commandes, le niveau de satisfaction des entreprises est particulièrement élevé. Si la progression est restée modérée dans les branches de la chimie, des machines et des moyens de transport, l’amélioration s’est révélée singulièrement importante dans l’électronique et la mécanique de précision. En difficulté ces dernières années, la branche de la métallurgie et travail des métaux a également vu sa marche des affaires progresser. De manière générale, la situation devrait rester favorable pour les industriels vaudois au cours des prochains mois. Ceux-ci sont particulièrement optimistes en ce qui concerne l’évolution attendue des exportations et des entrées de commandes.

Situation mitigée pour le commerce de détail et l'hôtellerie-restauration

Dans une moindre mesure, la marche des affaires des détaillants vaudois a légèrement progressé sur les 12 derniers mois (+5 points pour s’établir à un solde de +2 points). Si des disparités sont constatées entre les commerces alimentaires et non-alimentaires, l'amélioration de la situation se perçoit tant pour les petites que les grandes entreprises. La légère augmentation des volumes de ventes a permis de compenser - au moins partiellement - un niveau des prix toujours faible. Toutefois, un cinquième des commerçants constatent encore une situation bénéficiaire en régression.

Les conditions météorologies favorables, tant lors des saisons hivernale qu’estivale, ont eu un impact positif sur le volume des affaires des hôteliers et restaurateurs du canton, avec toutefois certaines disparités. La situation reste en effet difficile dans la restauration, principalement pour les petits établissements qui souffrent d’un recul des ventes. De leur côté, les hôteliers vaudois se montrent satisfaits de l’évolution de leur chiffre d’affaires et de la fréquentation, en particulier les établissements d’altitude.

Des perspectives favorables à court terme

Bien que le niveau d’incertitude sur le plan mondial semble toujours élevé, la bonne santé de l’économie vaudoise ne devrait pas faiblir à court terme selon les entrepreneurs interrogés. Sans être euphoriques, les attentes concernant l’évolution de la marche des affaires l’an prochain n’en sont pas moins positives dans la construction, l’industrie et les services. Davantage tributaires de conditions exogènes (conditions météorologiques, niveau du franc suisse, changements structurels), les perspectives sont plus mesurées dans le commerce de détail et l’hôtellerie-restauration.


Contacts :

  • Contexte économique: Jean-Pascal Baechler, BCV, 021 212 22 51
  • Contexte national: Claudio Bologna, Statistique Vaud, 021 316 29 51
  • Services: Luc Oesch, Ordre Vaudois d’EXPERTsuisse, 058 796 32 22
  • Construction: Frédéric Burnand, Fédération vaudoise des entrepreneurs, 079 417 09 65
  • Industrie: Mathias Paquier, Service de la promotion de l'économie et de l'innovation, 021 316 61 78
  • Commerce de détail: Tomé Varela, Société coopérative des commerçants lausannois, 058 796 38 79
  • Hôtellerie: Philippe Thuner, Association Romande des Hôteliers, 079 409 27 29
  • Restauration: Gilles Meystre, Gastrovaud, 079 204 52 15
  • Commission Conjoncture vaudoise, Patrick Zurn, CVCI, 021 613 36 83

A propos de la Commission Conjoncture vaudoise

La Commission Conjoncture vaudoise regroupe la BCV, la Chambre vaudoise du commerce et de l’industrie, le Service de la promotion économique et du commerce, Statistique Vaud,  les milieux touristiques (Office du tourisme du canton de Vaud, Association Romande des Hôteliers, Gastrovaud), de la construction (Association cantonale vaudoise des installateurs-électriciens, Association vaudoise des installateurs de chauffage et ventilation, Fédération vaudoise des entrepreneurs et Fédération vaudoise des maîtres ferblantiers, appareilleurs et couvreurs), du commerce de détail (Société Coopérative des Commerçants Lausannois et le Trade Club Lausanne) ainsi que des services (Groupement Romand de l’Informatique et l'Ordre Vaudois d’EXPERTsuisse).

Réalisées avec le soutien du Centre de recherches conjoncturelles de l'EPFZ (KOF), les enquêtes conjoncturelles de la Commission Conjoncture vaudoise ont pour objectif de dégager les tendances actuelles et futures de la conjoncture dans 5 secteurs importants de l'économie vaudoise: industrie, construction, hôtellerie-restauration, commerce de détail et services. Les différents indicateurs sont calculés par la méthode des soldes, à savoir la différence entre les pourcentages d'avis positifs et négatifs. L'indice synthétique de la marche des affaires utilisé pour le secteur de l'industrie regroupe quant à lui la moyenne des résultats de trois indicateurs (carnets de commande, production et situation des affaires). La Commission publie aussi un indicateur avancé de l’emploi, également réalisé en collaboration avec le KOF et permettant une appréciation des perspectives sur le marché vaudois du travail.

Toutes ces informations sont disponibles sur le site www.conjoncturevaudoise.ch.

Contact

Fanny Oberson Gross

Responsable Communication

+41 21 613 36 67
+41 21 613 35 05

A l'agenda