Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site

Le LS, maillon sportif de l'économie vaudoise

Portrait du Lausanne Sport, club de football historique du paysage romand qui mise tant sur la relève que sur un solide réseau d'entreprises locales. Le Lausanne Sport existe depuis 1896. Quels moments marquants de son histoire ont jalonné le paysage sportif vaudois ?
A la base, il faut se rappeler que le LS avait été fondé par un groupe de jeunes amis à Montriond. C'est un club historique qui a connu son âge d'or dans les années 50-60 avec les "Seigneurs de la nuit", équipe mythique de 1965 qui sera championne de Suisse à la même époque. Les années 90 ont vu la création d'un centre de formation sport-études, dont le but était d'investir dans la relève. Les jeunes espoirs y sont admis dès 12 ans environ. Les former représente pour le LS un moyen de les garder et de capitaliser sur le futur. Cet accent mis sur la relève à long terme représente une grande richesse pour le monde sportif vaudois.  Dans vos activités, collaborez-vous avec des partenaires locaux ?
Oui, tout à fait. Le fait d'avoir des sponsors et partenaires locaux est d'ailleurs l'un des éléments qui font le charme du LS. Vous ne verrez pas sur nos maillots de géant de l'électronique ou autre transporteur aérien internationaux, car nous ne travaillons qu'avec des entreprises romandes bien connues des Vaudois. Nous privilégions avant tout la proximité et les bonnes relations. Le respect du partenaire et l'aspect éthique sont également importants pour nous. Sinon, l'un des grands avantages de notre club réside dans l'incroyable réseau d'entrepreneurs passionnés de football qui se retrouvent pour discuter sport ou affaires. Nous n'avons jamais eu autant de membres dans le club de soutien. Les entreprises recherchent de la visibilité et soutiennent un projet dans lequel elles croient.  Qu'est-ce qui fait la particularité d'un club sportif en tant qu'entreprise ?  
Le LS est une entreprise privée d'utilité publique. L'effet de proximité avec notre public, élément primordial, est différent que celui d'un plus grand club. Nous sommes constamment sous le feu des projecteurs: lorsque les résultats sont bons, cela est très rapidement amplifié; cependant, l'inverse est vrai également. La vie d'un club est facilement exposée, ce qui nous oblige à jouer cartes sur table. Vu notre domaine d'activité, l'image que nous renvoyons a un côté "glamour" qui joue souvent en notre faveur dans les relations commerciales que nous entretenons. Le club jouit d'une grande popularité auprès du public local: tout le monde a une anecdote sur l'histoire du LS.  Comment le marché a-t-il évolué dans le domaine du sport ces 10-15 dernières années? Y a-t-il davantage de concurrence ?
Il est clair que la concurrence est beaucoup plus forte aujourd'hui. Avant, les gens venaient au stade, car c'était l'endroit où tout se passait. Maintenant, avec les réseaux sociaux, nous devons faire davantage attention à notre image auprès des supporters, mais aussi de nos partenaires. En termes de concurrence, il y a deux clubs "phare" à Lausanne: l'un à Malley, et le nôtre. Nos points forts, encore une fois, résident dans notre côté régional et le soutien à la jeune relève. C'est un côté responsabilité sociale auquel nos partenaires sont sensibles. En termes de notoriété, nous ne pourrions pas nous offrir un Ronaldo mais nous  bénéficions cependant d'un important capital sympathie.  La Suisse compte un grand nombre de clubs sportifs pour la taille du pays. En quoi cela est-il une spécificité helvétique ?
Nous avons de la chance en Suisse d'avoir des sportifs d'excellent niveau. Depuis 20 – 25 ans, le football suisse a acquis ses lettres de noblesse. Cela est dû au virage pris dans la formation à la même époque. Beaucoup de grands joueurs maintenant à l'étranger ont été formés en Suisse. L'un de nos rôles consiste à les accompagner afin de faire éclore leur plein potentiel.  Comment avez-vous connu le Business Club, et quelles étaient vos attentes au sein du réseau ?
J'étais déjà membre du Club au sein de mon ancienne entreprise. A l'époque, il était clair pour moi que la CVCI et le Club représentaient une plate-forme incontournable pour tout entrepreneur. La richesse du réseau et également l'un de ses grands atouts. Je vois le Club comme un bel outil pour fédérer le public, autant les fans "traditionnels" que les entreprises.  Propos recueillis par Laurine Chiarini https://lausanne-sport.ch

Notre partenaire