Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site

Medtronic et Nespresso décrochent le premier Prix Vaudois des Entreprises Internationales

L'entreprise américaine Medtronic, à Tolochenaz, ainsi que le fabricant vaudois de café en capsules Nespresso remportent la première édition du Prix Vaudois des Entreprises Internationales. Ce trophée vise à récompenser deux sociétés qui ont contribué de manière exemplaire à l'image et au rayonnement international du canton de Vaud. Le nouveau prix, créé par le Département de l'économie et du sport (DECS), la Chambre vaudoise du commerce et de l'industrie (CVCI) ainsi que le Développement économique – Canton de Vaud (DEV), et soutenu par la Vaudoise Assurances comme partenaire principal, a été décerné jeudi soir à l'IMD à Lausanne devant un parterre de plus de 250 invités.

Spécialiste des pacemakers et des appareils médicaux implantables, Medtronic s'est établie à Tolochenaz en 1996. Elle occupe actuellement quelque 800 collaborateurs dans le canton, pour un effectif total de près de 1000 collaborateurs en Suisse. Figurant au rang des plus grands employeurs du canton, l'entreprise dont le siège mondial est à Minneapolis, recense des employés issus de plus de 50 nationalités.  
Nespresso emploie de son côté 1800 collaborateurs dans le canton, répartis entre Lausanne (siège international), Paudex (siège suisse), Orbe et Avenches, où sont implantés les deux centres de production. Filiale du numéro un mondial de l'industrie alimentaire Nestlé, la société, créée en 1986, a développé et breveté son système de café en capsules dès les années 1970, mais son essor a véritablement débuté au milieu des années 1990. Elle produit aujourd'hui la totalité de ses capsules de café en Suisse, dans le canton de Vaud.
Le Prix Vaudois des Entreprises Internationales (PVEI) est composé de deux distinctions spécifiques, l'une attribuée à une société internationale étrangère installée dans le canton de Vaud, l'autre à une entreprise suisse exportatrice. Il a été décerné par un jury composé de MM. Philippe Leuba, chef du Département de l'économie et du sport, Bernard Rüeger, président de la CVCI, Philippe Petitpierre, président du DEV, Jean-Philippe Bonardi, professeur et vice-doyen de HEC Lausanne, Dominique Turpin, professeur et président de l'IMD à Lausanne et Thierry Meyer, rédacteur en chef du quotidien 24 heures.
La nomination des deux lauréats s'est faite sur la base d'une liste de critères précis. Pour les sociétés internationales, n'entrent en considération que des groupes dont le siège social est établi depuis plus de trois ans dans le canton et qui ont contribué à faire rayonner à l'international l'image de la région. Production locale (biens et services), création d'emplois durables, formation professionnelle, collaboration scientifique, engagement et sous-traitance locale ont également été analysés. Le jury a enfin scruté l'intégration des sociétés ainsi que leur contribution à la diversification économique.
Pour les sociétés helvétiques exportatrices, les critères retenus sont le siège social dans le canton ainsi que la contribution au rayonnement international, la production locale (biens et services), la création d'emplois durables, la formation professionnelle, la collaboration scientifique, l'expansion internationale et la reconnaissance par les marchés.

Partenaire principal du Prix Vaudois des Entreprises Internationales :