Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site

Aboutissement formel du référendum contre la LPPPL : le peuple vaudois votera sur la politique du logement

Communiqué de presse - 2 août 2016 - Le comité « Non à une pénurie de logements planifiée par la loi » a remis le 2 août 2016 aux services de l’Etat 14'547 signatures récoltées dans le cadre du référendum contre la loi sur la préservation et la promotion du parc locatif (LPPPL) et formellement validées par les communes, alors que 12'000 paraphes auraient suffi (curieusement quatre communes n'ont pas encore procédé au travail de validation des signatures malgré les délais imposés par l'Etat, ce qui correspond à quelque 80 signatures non-enregistrées pour l'heure). 
Composé des représentants de la Chambre vaudoise du commerce et de l’industrie, de la Chambre vaudoise immobilière, de la Fédération patronale vaudoise, de la Fédération vaudoise des entrepreneurs, de l’Union suisse des professionnels de l’immobilier Vaud et du SVIT Romandie, le comité référendaire a également pu compter sur l’appui de députés issus des rangs du PLR et de l’UDC. Ces deux partis ont d’ailleurs décidé de soutenir le référendum et, par conséquent, de combattre la LPPPL, ce dont ils sont vivement remerciés.
Le comité référendaire se réjouit d’avoir réussi à provoquer un scrutin populaire sur la LPPPL. Un vrai débat sur le logement pourra ainsi avoir lieu. Le comité référendaire a pu constater, pendant la phase de récolte de signatures, que les auteurs de la LPPPL n’avaient jamais cherché à savoir combien de logements supplémentaires pourraient être construits par cette loi, ni dans quels délais. Aucun objectif chiffré, même évasif, n’a été articulé. Les partisans de la LPPPL ne semblent pas s’être davantage interrogés sur le nombre d’actes de vente qui seront frappés par la procédure du droit de préemption conféré aux communes et, dans certains cas, à l’Etat. Grâce à l’aboutissement du référendum et à la campagne de votation à venir, ces éléments factuels et politiques essentiels - parmi beaucoup d’autres - pourront être débattus.

Notre partenaire

Contact

Antoine Müller

Responsable du dossier "Logement"

+41 21 613 36 36
+41 21 613 35 05

A l'agenda