Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site

Un refus synonyme d’attachement à une Suisse ouverte

Communiqué de presseLa Chambre vaudoise du commerce et de l’industrie (CVCI) se réjouit du refus clair de l’initiative dite « pour l’autodétermination », qui menaçait notre tissu économique et le droit international. Un engagement fort, au sein d’une large alliance, a permis de convaincre les Suisses des nombreuses complications néfastes inhérentes à ce texte. Aujourd’hui, la volonté de préserver la crédibilité de la Suisse comme partenaire fiable à l’international a été clairement exprimée. 

Le rejet net de l’initiative dite « pour l’autodétermination », tant au plan suisse que vaudois, est notamment une bonne nouvelle pour notre tissu économique. La CVCI s’est fortement engagée, tout comme de nombreux entrepreneurs, pour inciter au refus de cet objet. Une campagne intense réunissant divers acteurs, partis et associations, a convaincu la majorité des votants du caractère contre-productif de cette initiative. Ce résultat préserve la réputation de la Suisse à l’international et permettra de conserver les nombreux accords internationaux essentiels aux entreprises exportatrices de notre pays et, plus globalement, à son économie.  

Avoir refusé ce texte est une première étape. Dans les années à venir, d’autres votations seront cruciales si l’on veut que la Suisse puisse jouer les bonnes cartes dans un monde globalisé. Parmi ces échéances, citons l’initiative « contre la libre circulation des personnes », qu’il faudra à nouveau combattre. La CVCI poursuivra son engagement en faveur d’une Suisse ouverte et compétitive, à même de garantir la prospérité de ses entreprises et de sa population.


Pour plus d'informations :

Guy-Philippe Bolay
Directeur adjoint de la CVCI – 076 414 36 31

Philippe Miauton
Secrétaire général de la CVCI – 079 277 68 41
 

Contact

Fanny Oberson Gross

Responsable Communication

+41 21 613 36 67
+41 21 613 35 05

A l'agenda