Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site
AccueilCommunicationCommuniqués de presseLes entreprises vaudoises ont largement recours aux compléments salariaux
Communiqué de presse Back

Les entreprises vaudoises ont largement recours aux compléments salariaux

    
Lausanne, le 17 décembre 2014 – Les compléments salariaux sont très prisés par les entreprises vaudoises. Une enquête menée par la société @lgorithmes auprès des membres de la Chambre vaudoise du commerce et de l'industrie (CVCI), et sur mandat de celle-ci, montre que 93% des sociétés de plus de 250 employés en ont usage. Dans les entreprises comptant entre 5 et 10 employés, cette proportion est de 60%.
Les compléments salariaux les plus fréquents sont la mise à disposition de places de parc pour les voitures, la fourniture d'un véhicule de fonction, des jours de vacances supérieurs au minimum légal ou encore, au quotidien, des boissons et fruits frais. Une majorité d'entreprises propose ces avantages, aussi appelés "fringe benefits". Pratiquement un employeur sur deux a par ailleurs mis en place un plan de prévoyance professionnelle qui dépasse les prescriptions de base.
Une majorité d'entreprises vaudoises membres de la CVCI accordent également des prestations financières additionnelles, comme le versement de la totalité du salaire en cas de maladie, avec un système APG maladie. 
Certains compléments salariaux sont, sans surprise, liés à la fonction et à la position hiérarchique des collaborateurs, comme les frais forfaitaires de représentation ou la voiture de fonction à usage privé. La mise à disposition de places de parc est en revanche équitablement distribuée entre cadres, directeurs et employés, tout comme les APG maladie ou la participation aux abonnements de transports publics.
L'enquête a également porté sur les conditions de travail, et plus particulièrement sur les possibilités de flexibiliser l'exercice des métiers des collaborateurs. Il en ressort que plus de 60% des entreprises vaudoises qui ont participé à l'enquête pratiquent le télétravail, pour au moins une partie de leurs collaborateurs. Comme pour les compléments salariaux, la tendance à proposer ce type d'aménagement du travail augmente avec la grandeur des sociétés: 69% des entreprises de plus de 250 collaborateurs offrent l'opportunité de pratiquer le travail à distance, ce taux étant de 41,2% dans les sociétés occupant entre 5 et 10 personnes. Le télétravail concerne davantage les cadres et directeurs que les employés. 
Sur le front de la formation professionnelle enfin, le sondage fait ressortir que près de quatre entreprises sur cinq ont une stratégie dans ce domaine. La corrélation entre la taille de l'entreprise et l'offre en matière de formation se maintient. En revanche, contrairement au télétravail, la stratégie de formation professionnelle s'oriente légèrement davantage en faveur des employés que des cadres et directeurs.   
Cette enquête a été menée en juin 2014 par la société @lgorithmes auprès de 1674 entreprises membres de la CVCI. 385 sociétés ont répondu et 266 ont rempli la totalité du questionnaire. L'échantillon est représentatif des membres de la CVCI, mais pas de l'ensemble de l'économie vaudoise.

Pour plus d'informations :

Personnes de contact
Mathieu Piguet, sous-directeur, responsable du service juridique
021 613 36 33
mathieu.piguet@cvci.ch

Philippe Gumy, responsable communication
021 613 36 67 ou 076 414 36 31
philippe.gumy@cvci.ch

Les compléments salariaux dans les entreprises vaudoises (version PDF)

Newsletter

Contact

Fanny Oberson Gross

Responsable Communication