Page d'accueil du siteNavigation principaleDébut du contenu principalPlan du siteRechercher sur le site

Un peu d'histoire

L’origine des Chambres de commerce remonte à l’époque romaine. Dans chaque ville, les forums avaient pour vocation de favoriser le développement des affaires en offrant aux acteurs économiques un terrain neutre et différentes facilités, telles que des intermédiaires financiers ou de transports. 

Cet objectif de favoriser le développement du commerce et de l’industrie a constitué et constitue toujours le moteur des activités des Chambres de commerce dans le monde entier. La première chambre s’est créée il y a plus de 400 ans, en 1599 à Marseille.

La création de la Chambre vaudoise du commerce et de l’industrie est plus récente; elle remonte au 26 juin 1898 avec la fondation de l’Union Vaudoise du Commerce et de l’Industrie (UVCI). 

En 1915, l’UVCI crée le Comptoir suisse et le Bureau industriel suisse, ancêtre de l’Office suisse d’expansion commerciale (Switzerland Global Enterprise, anciennement OSEC). En 1929, changement de raison sociale, l’UVCI devient la Chambre vaudoise du commerce et de l’industrie (CVCI). En 1936, la CVCI ajoute l’artisanat dans sa raison sociale et devient la Chambre vaudoise du commerce, de l’industrie et des métiers.

En 1946, la CVCI appuie le projet de percement du tunnel routier du Grand-St-Bernard. 

En 1948, la CVCI devient l’Union vaudoise du commerce, de l’industrie et des métiers (UVACIM) formée désormais de trois composantes: les sociétés industrielles et commerciales locales (SIC), la Chambre vaudoise du commerce et de l’industrie et la Chambre des métiers regroupant les associations professionnelles. En 1964, la CVCI reprend sa liberté et se sépare de l’UVACIM. En 1966, elle fusionne avec l’Association des industries vaudoises (AIV), créée en 1917

En 1970, la CVCI met en place l'enquête conjoncturelle. Elle crée LOGINCO en 1971, la Coopérative du logement pour l'industrie et le commerce. En 1976, avec les autres CCI de Suisse latine, la CVCI crée le Fichier industriel romand et tessinois (FIRTI), qui recense toutes les entreprises industrielles des cantons partenaires. En 1989, la CVCI s’associe avec les mêmes partenaires pour créer Info-Chambres, une structure qui débouchera ultérieurement sur l’Euro Info Centre Suisse, Lausanne.

Suite au rejet de l’Espace économique européen (EEE), la CVCI lance en 1993 un vaste programme de revitalisation de la place économique vaudoise, notamment une série de mesures en faveur de la création d’entreprises. Ce programme débouche notamment en 1993 sur la création de l'association vaudoise pour la promotion des innovations et des technologies (AIT), aujourd'hui remplacée par Innovaud, en 1994 sur la création de la Fondation pour l’innovation technologique (FIT) sur le site du Parc scientifique de l’EPFL et en 1995 sur la fondation de l’association GENILEM. Ces entités visent à favoriser le lancement et le développement de jeunes entreprises prometteuses. L'antenne lausannoise de GENILEM est en outre localisée dans les bureaux de la CVCI depuis 2006

Présente sur Internet dès 1995, la CVCI participe très activement à la création en 1997 de SWISSFIRMS SA qui vise à promouvoir dans le monde entier le potentiel économique de notre pays.

En 1998, la CVCI prend l’initiative du démarrage de la fondation Renaissance-PME, société de capital-risque de niveau suisse, alimentée par l’apport de caisses de pension.

En 2001, la CVCI accueille dans ses locaux l’antenne romande de l'OSEC, devenue en 2013 Switzerland Global Enterprise, favorisant en cela la synergie entre deux acteurs très actifs dans le domaine du commerce extérieur.

La CVCI crée en 2006 le Business Club et formalise ainsi son engagement dans les réseaux professionnels. 

Elle participe aussi en 2006 à la création du règlement suisse d'arbitrage international et en 2007 au règlement suisse de médiation commerciale. Toujours en 2007, la CVCI participe à la création de la fondation d’accueil de jour de la petite enfance.

En 2008, la CVCI met en place la première comparaison fiscale avec la brochure intitulée "Fiscalité vaudoise: comparaisons intercantonales".

En 2010, la CVCI crée International Link dans le but d'intégrer les entreprises multinationales et leurs employés internationaux dans le tissu économique local.

Finalement, la CVCI accueille dans ses bureaux le SERV en 2010, Innovaud en 2012 et Swissmem en 2013.